Que faire quand l’enfant prend le pouvoir dans la famille ?

Que faire quand l’enfant prend le pouvoir dans la famille ?

roi2Parfois, les enfants obligent leurs parents à céder à leurs caprices et exercent un véritable droit de veto sur leurs actions, voire décident de leurs allées et venues. Cette inversion des rôles questionne. Comment s’installe l’enfant-roi ? Comment remédier à une telle situation dans votre foyer ou empêcher qu’elle ne s’y développe ? Quels en seront les résultats ?

De petits tyrans, pourquoi ?

Pour quelle raison un petit enfant veut-il devenir chef de famille ? Tout d’abord, parce que comme les adultes, il est imparfait, mais à ce penchant imparfait vient s’ajouter certains facteurs et influences. Le premier pas de l’enfant vers la prise de pouvoir a lieu quand ses parents cherchent à lui acheter une bonne conduite, en se pliant à ses désirs. L’entourage de l’enfant est un autre facteur, car il peut vouloir imiter ses petits camarades qui font faire tout ce qu’ils veulent à leurs parents.

Certains parents semblent avoir peur de leurs enfants – une peur qui est en général davantage celle de perdre de leur affection. Un enfant peut aussi vouloir devenir le chef de sa famille parce que celui-ci ne sait pas trop qui dirige le foyer. Cela peut être le cas si ses parents se disputent à propos des décisions à prendre concernant leur enfant. L’enfant est naturellement enclin à profiter de cette opposition pour les manipuler.

Que faire ?

Les facteurs et problèmes qui amènent des enfants à usurper l’autorité de leurs parents sont nombreux, mais une chose est sûre : les conséquences sont néfastes pour tous. L’enfant lui-même n’est pas heureux, il souffre de cette responsabilité trop tôt attribuée, perd le sens des réalités et vit mal la discipline imposée dans la collectivité et l’école en particulier, ne se sent plus à même d’être un enfant dans sa fragilité et son besoin de se fier à ses parents en toute confiance. Il est important que les deux parents coopèrent en considérant ce qui se passe quand cette coopération fait défaut. Si l’enfant peut et doit être considéré, si en grandissant il est important de lui laisser prendre part aux décisions le concernant, il ne peut pas devenir adulte avant l’heure.

La discipline et la frustration : un besoin vital

La discipline est indispensable pour que les enfants soient bien éduqués et se construisent le cadre nécessaire à devenir de bons citoyens et des adultes ouverts qui comprennent leur environnement.

Certains parents ne sont pas d’accord, de nombreux enfants non plus, bien sûr. Toutefois, la discipline est indispensable pour que les enfants apprennent qu’ils ne sont pas les maîtres dans la famille. Le père et la mère doivent être parfaitement d’accord sur le genre de discipline à appliquer, sans quoi l’enfant aura vite détecté le désaccord et la véritable invitation à désobéir qu’il constitue.

Grâce à une ambiance sécurisante et à la direction très ferme de leurs parents, les enfants grandiront avec les meilleures chances de devenir des adultes mûrs et raisonnables

Anaïs Martin | 18 juin 2013

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Suivez-nous
  • Facebook Basic Square

Tel:  0497 36 31 20   /   ateliers.lalie@gmail.com   /  50 Place Pierre Delannoy -  7850 Enghien

  • w-facebook

© 2020 by Arts & Kids asbl. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now